galerie 🇦🇺 Melbourne 🇦🇺 extrait #1

Passage rapide et imprévu à Melbourne après la cueillette de tomates…

Totalement imprévu, à tel point que je n’ai quasiment rien vu de la ville pour l’instant, car j’ai passé le plus clair de mon temps à chercher du travail.

Et tellement imprévu aussi que je n’avais pas eu le temps d’anticiper où dormir. Merci Francesca et Ricardo du dépannage vraiment très généreux ! Et merci à Léa d’y avoir pensé 😉

Un petit aperçu quand même, surtout autour de la rivière qui traverse la ville, puisque c’est bien sûr la première chose qui m’a intéressée.

La Yarra River donc, qui se jette délicatement dans la mer au niveau des quartiers Sud de Melbourne, dans la Port Phillip Bay. Elle est le terrain préféré d’écoles d’aviron apparemment très performantes, qui s’entraînent toute la journée, toute la semaine. Évidemment, si je reviens j’espère pouvoir faire une initiation !

Mais si on demande à un touriste normal ce qu’il connaît de Melbourne, il ne va pas parler d’aviron… Il va plutôt d’abord penser aux nombreuses ruelles couvertes de graffs super colorés. J’ai visité Hosier Lane, ruelle pas très longue mais déjà bien fournie. Pas la seule, mais la seule que j’ai faite. Il y en a plein d’autres, sur une « liste pour plus tard ».

Quand on arrive en train, la gare la plus pratique et la plus proche de tout (et des clubs d’aviron 😉 ) est Flinders Street Station. Et de là on entre directement dans le centre de la ville.

C’est assez étendu, je n’ai eu le temps d’en faire qu’une petite partie très très centrale.

Et comme à Sydney et Brisbane, il y a des Royal Botanic Gardens magnifiques. Moins beaux qu’à Sydney, mais beaucoup plus qu’à Brisbane ! Avec un gros lac au milieu, des oiseaux et une végétation très verte. C’est reposant.

Et si je dis que je manque de temps pour tout voir, c’est simplement parce que je repars déjà. Ironie du sort, le boulot pour lequel je pars est au Nord d’ici, quasiment au même niveau que la ferme précédente. J’aurais su, je serais simplement partie vers l’Est… Mais je n’aurais pas vu tout ça, ni ce petit oiseau se poser sur un cactus alors que je m’apprête à aller y mettre les mains ! Car oui, je vais cueillir des… figues de Barbarie ! Ça s’annonce bien plus exotique que de simples tomates.

4 commentaires

  1. Bonne cueillette de figues et attention de ne pas attraper le « Figou » !
    Prends le temps de dormir et de te restaurer car « un sac vide ne tient pas debout » …
    Bises de ton papa et vie à fond ton aventure.

    J'aime

  2. Que de kilomètres, que de kilomètres… mais surtout que de beaux et/ou insolites endroits à voir !
    Encore merci pour la découverte que tu penses toujours à partager avec nous entre 2 trajets. 🙂
    Gros bisous.

    J'aime

  3. Encore une fois merci de nous emmener avec toi dans tes pérégrinations et ta visite rapide de Melbourne !
    Après avoir cueilli les tomates à quatre pattes tu vas devoir faire des extensions pour cueillir les figues de barbarie car les arbustes peuvent être très hauts ! Attention aux épines ! Bon courage ma grande , mais tu en as ….
    Gros Bisous de papy et mamie

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s