galerie Deuxième escale : Hong Kong

22 degrés et 5h de plus qu’à Moscou. A l’arrivée et après une heure de bus (qui ici roule à gauche, héritage anglais oblige), il a fallu un petit temps d’adaptation à cette nouvelle ville (et à sa moiteur !).

De toute façon l’objectif principal de l’escale était de réduire au maximum les effets du décalage horaire avant l’Australie. Et je peux dire que c’est… presque raté ! Par contre pour ce qui est de voir des choses très différentes les unes des autres, là j’ai été servie.

Première découverte de nuit, car ici aussi le soleil se couche tôt en ce moment, même si la ville est tellement éclairée qu’on se croirait en plein jour ! Et premières impressions : une ville verticale et un monde de fou. Les immeubles partent vers le ciel d’une manière qui parait assez instable, et surtout ça grouille de partout, tout le temps… J’aime les gens, c’est parfait. Ou pas.

*** Pour des raisons temporaires de stockage, les images de cet article ont été archivées, et seront remises en ligne prochainement ***

*** Diaporama 1 ***

Bon ce qui est pratique, c’est qu’il y a un peu de tout partout, et quasiment à toute heure. Au quotidien ça doit rendre service. Mais la ville en elle-même ne m’a vraiment pas enchantée plus que ça, avec ses grosses lumières la nuit, ses publicités absolument partout sur les façades (à tel point qu’il faut s’arrêter pour toutes les lire quand on cherche un magasin/restaurant), ses commerces une fois au rez-de-chaussée, l’autre fois au 4ème ou au sous-sol… Il faut suivre !

Par contre, un truc qui marche très bien et qui est très clair (par rapport à un autre, sans viser personne),  c’est le métro. Peu de lignes, bien signalées dans les gares et dans les rames, et ces rames sont d’ailleurs très larges. Ceci dit, quand on a une des plus fortes densités de population au monde, il faut bien ce qu’il faut…

*** Pour des raisons temporaires de stockage, les images de cet article ont été archivées, et seront remises en ligne prochainement ***

*** Diaporama 2 ***

En tant que touriste de base, je suis bien sûr allée voir la fameuse baie qu’on voit sur toutes les affiches de Hong Kong. Mouais. Pas transcendante non plus. Effectivement la skyline est impressionnante, aussi bien de jour que de nuit, mais même de loin elle n’a pas réussi à me faire passer l’impression d’écrasement et de promiscuité de la rue.

*** Pour des raisons temporaires de stockage, les images de cet article ont été archivées, et seront remises en ligne prochainement ***

*** Diaporama 3 ***

Par contre, là ça devient un peu plus « authentique », il y a toujours deux jonques qui permettent de traverser la baie, et qui résistent encore et toujours à l’envahisseur moderne, le ferry. J’en ai profité pour en prendre une au moment de ce qui s’appelle la « Symphonie des lumières ». Elle a lieu tous les soirs sur les deux côtés de la baie, et consiste en un spectacle de son et lumière sur les buildings. En fait, « seulement » sur 40 buildings. Qui sont déjà énormément éclairés, donc honnêtement je n’ai pas vu la différence… Je vous laisse juger avec la vidéo (désolée ça bouge, j’étais sur un bateau quoi – https://youtu.be/h-6i51AYOEg). Mais ce n’est pas grave, j’ai quand même apprécié la petite croisière sur l’Aqua Luna, la plus grande des deux dernières jonques (elle est déjà relativement petite, donc ayant le mal de mer, j’ai joué la sécurité…). Les voiles rouges de ces petits bateaux sont vraiment très belles. Comment ça j’ai fait 45min de traversée sur une des baies les plus prisées au monde et tout ce que j’en retiens c’est la couleur des voiles ?

*** Pour des raisons temporaires de stockage, les images de cet article ont été archivées, et seront remises en ligne prochainement ***

*** Diaporama 4 ***

Repères géographiques maintenant (on se concentre). Hong Kong est une ville bizarrement faite, ou plutôt difficile à comprendre, car elle s’étale sur plusieurs îles autour de la péninsule principale (Kowloon). Sur cette péninsule, il y a différents quartiers dont je n’ai visité que celui où était l’auberge et qui borde la baie, Tsim Sha Tsui. Au nord de Tsim Sha Tsui, Mongkok connu pour ses marchés. Au sud, la baie. A l’ouest de la baie, l’île de Lantau, avec l’aéroport. Et en face de Kowloon, de l’autre côté de la baie, Hong Kong Island. Évidemment c’est un résumé très résumé pour situer ce que je raconte, il y a en réalité plus de 200 îles.

C’est sur Hong Kong Island qu’on trouve la city, avec les buildings les plus prestigieux (le City Hall, ou le siège de HSBC par exemple). Mais c’est aussi là qu’est le point le plus haut de la ville, Victoria Peak (552m). On y accède principalement en funiculaire, mais c’était blindé de monde donc je n’ai pas pu y aller. De toute façon la vue aurait été bouchée par la brume quasi constante sur la ville (the fog).

*** Pour des raisons temporaires de stockage, les images de cet article ont été archivées, et seront remises en ligne prochainement ***

*** Diaporama 5 ***

A la place (c’était prévu ceci dit), je suis allée au jardin zoologique et botanique. Je ne mets des photos que de la partie botanique, car niveau animaux ils ont quelques améliorations à faire… Les volières oiseaux sont plutôt pas mal dans l’ensemble, certaines sont même vraiment très bien, mais côté primates c’est écoeurant. Pas de jaloux, pas d’animaux pour cette fois.

*** Pour des raisons temporaires de stockage, les images de cet article ont été archivées, et seront remises en ligne prochainement ***

*** Diaporama 6 ***

Allez, un animal quand même, totalement en liberté celui-là. Je l’ai croisé dans le village de Ngong Ping sur l’île de Lantau, bien loin de l’aéroport, où la nature garde encore ses droits. 25min de montée en téléphérique depuis Tung Chung pour arriver dans ce village dans les montagnes, et visiter un monastère bouddhique surplombé par le plus haut bouddha d’Asie du Sud Est (34m de haut avec le socle).

Il paraît qu’on le voit même de Macao, le territoire voisin, mais je ne suis pas allée vérifier. C’est apparemment le Las Vegas asiatique, mais il manque l’élément principal du vrai Vegas alors j’ai économisé du temps…

*** Pour des raisons temporaires de stockage, les images de cet article ont été archivées, et seront remises en ligne prochainement ***

*** Diaporama 7 ***

En tout cas, toutes les petites îles autour de la grosse ville sont semble-t-il très vertes et avec une végétation bien dense. Pas assez de temps, et surtout de force et d’envie, mais beaucoup de randonnées sont possibles dans ces îles justement. Il y a entre autres des beaux paysages, des plages et plein d’oiseaux différents. Si ça vous tente… Personnellement j’attends le prochain continent !

(précision par rapport à l’article précédent, je viens de regarder une carte d’Asie et je ne suis absolument pas passée au dessus de l’Himalaya comme je croyais l’avoir vu sur l’écran ; les turbulences viennent donc uniquement de Murphy, qui croyait que je n’avais pas encore assez peur en avion)

4 commentaires

    • Effectivement tu nous emmènes facilement dans tes ballades ! et qui, en plus, sont vraiment très dépaysantes !!!
      Mais pourquoi as-tu mis une photo de la Défense au milieu de celles de Hong Kong ? 😉 (cf juste au-dessus de HSBC)
      Et puis une certaine chanteuse ne peut pas être présente partout où tu te rends… il faut t’y faire. re 😉

      J'aime

  1. Merci Sophie de nous faire partager tes découvertes ! Tes photos sont vraiment très belles et tes commentaires instructifs !
    Après toutes ces pérégrinations tu dois être bien fatiguée !

    Si tu peux bon repos à Sydney !

    Gros Bisous

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s